Vero02 (2).jpg

Véronique
Hennebelle

Peintre-plasticienne, autodidacte, voyageuse, depuis toujours attirée par les villes du bord de mer, les ports, les bateaux ou elle aime observer l'altération des couleurs, des peintures, des matières causées par la nature. Ses travaux sont le résultat d'une recherche sur l'effet de la rouille, ce dépôt brun-rouge sur le métal exposé à l'air et à l'humidité ou elle intervient en essayant d'accélérer ou de freiner le processus. Un travail long qui s'échelonne sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois et s'achève quand le résultat, l'émotion est là. Ensuite elle y applique ses pigments et la magie opère.

Elle affectionne tout particulièrement le « Glaz » cette couleur bretonne indéfinissable et changeante entre le bleu, le vert et le gris. Chaque œuvre la renvoie à un lieu et une atmosphère.

" En sublimant la rouille, la mal aimée, la malmenée, je lui donne ses lettres de noblesse en la mettant en lumière. Modestement, car je ne pourrai jamais égaler la nature".

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/7